Le parc éolien de Bel Coster franchit une nouvelle étape

Lausanne – Le Canton de Vaud a donné son approbation au plan partiel d’affectation du parc éolien Bel Coster, porté par Alpiq avec les municipalités de L’Abergement, Ballaigues et Lignerolle. Une étude de vent complémentaire a en outre confirmé l’important potentiel du futur parc. Les neuf éoliennes prévues produiront près de l’équivalent de la consommation électrique de l’ensemble des habitants du District du Jura-Nord vaudois.

Le projet de parc éolien Bel Coster a franchi une nouvelle étape. Le Canton de Vaud a approuvé le plan partiel d’affectation intercommunal et les diverses procédures en lien avec celui-ci. Il accepte ainsi le changement d’affectation du sol en vue de l’implantation des neuf éoliennes. Le projet entre dans une nouvelle phase et va se poursuivre avec la préparation des demandes de permis de construire.

Etudes de vent – résultats très satisfaisants

Une étude de vent complémentaire a été réalisée par un organisme accrédité et reconnu internationalement (TÜV SÜD) sur une période d’environ 2 ans, au moyen d’un mât de mesure et d’instruments laser. Les résultats de cette étude sont très satisfaisants. Ils démontrent que les prévisions de production du parc sont confirmées et même supérieures aux premières estimations. Selon le type d’éoliennes retenu, le parc éolien de Bel Coster produira entre 65 et 90 millions de kWh par année.

Une production électrique locale et durable

Le projet Bel Coster prévoit l’implantation de neuf éoliennes d’une puissance de 3 à 4 MW. Elles seront réparties sur les territoires des communes de L'Abergement, Ballaigues et Lignerolle dans le district du Jura-Nord vaudois. Avec sa production d’énergie renouvelable, le parc éolien permettra de couvrir l’équivalent de la consommation annuelle en électricité d’environ 22'000 ménages. Le courant produit par les éoliennes sera injecté dans le réseau électrique du fournisseur local.

Alpiq, une partenaire compétente et expérimentée

Alpiq s’engage en faveur des énergies renouvelables que ce soit l’énergie hydraulique, première source d’énergie renouvelable en Suisse, ou l’énergie éolienne. Ces sources d’énergie s’intègrent parfaitement au monde énergétique de demain de plus en plus décentralisé, décarboné et digitalisé. Alpiq dispose d’un parc de centrales flexibles, géographiquement et technologiquement diversifié. Le portefeuille comprend notamment huit parcs éoliens situés en Suisse, en France, en Italie et en Bulgarie. Alpiq offre également des services dans le domaine de la supervision, de l’exploitation et de la maintenance des parcs.